Accueil Europe Chypre La Libre Zen à Chypre « Terres philosophiques » en compagnie de Pascal Chabot

La Libre Zen à Chypre « Terres philosophiques » en compagnie de Pascal Chabot

  • CHYPRE
  • Larnaca
  • Nicosie
  • Salamine
  • Famagouste
  • Kakopetria
  • Kalopanayiotis
  • Troodos
  • Omodos
  • Kourion
  • Paphos

8 Jours / Du 06 avril 2023 au 13 avril 2023

Circuit

La Libre Zen

programme en PDF

Dernières places

A partir de

3080€ p/p

Avec 9 000 ans d’histoire et de civilisation, Chypre, ce joyau de la Méditerranée orientale, tenue depuis des siècles de nombreux visiteurs. Colonisée par les Phéniciens, les Assyriens, les Egyptiens et les Perses avant de tomber sous la domination romaine à laquelle succèdent les invasions arabes, plusieurs périodes byzantines, la conquête de l’île au cours de la troisième croisade par Richard Cœur de Lion, le règne de la dynastie des Lusignan, puis les tutelles vénitiennes, ottomane jusqu’à l’annexion en 1914 à la Grande-Bretagne qui dure jusqu’en 1960, Chypre, divisée en deux depuis 1974, intègre l’Union européenne en 2004. Un climat exceptionnel, des vins parfumés, des superstitions et des traditions ancestrales qui subsistent… cette oasis au large des côtes méditerranéennes se dote d’un héritage culturel unique qui lui donne sa véritable richesse et son identité propre. De ruines antiques en vieilles pierres de village, de côtes sablonneuses en falaises blanches, de caravansérails ottomans en fortifications vénitiennes, d’églises gothiques franques en fresques byzantines, … un parcours de paysages fertiles où s’accrochent vignes, orangeraies et forêts de cèdres.

Nous y serons accompagnés par Pascal Chabot, philosophe, qui nous entretiendra tout au long du séjour sur le thème « Terres philosophiques ».


EN PARTENARIAT AVEC

Infos et réservations : Waouw Travel / 0475 75 70 77 / info@waouwtravel.be

 

Pascal Chabot est philosophe et directeur des études à l’IHECS (Institut des hautes études des communications sociales – Bruxelles). 

Ses recherches sont centrées sur la philosophie contemporaine, avec comme question centrale : comment vivre dignement dans une époque excessive et fabuleuse ? Ses concepts-clés sont : antirapport, burn-out, chatbot, délais, hypertemps, merdique, progrès subtil et progrès utile, polychronie, qualité de vie, qualitarisme, saveur d’exister, soi, ultraforces… Il est l’auteur d’ une dizaine de livres, allant du traité philosophique à la pièce de théâtre.

JOURNÉE 1

Bruxelles - Larnaca

En milieu de matinée, nous nous envolons avec Austrian Airlines depuis Bruxelles pour Vienne (09h50 - 11h30), d’où nous continuons vers Larnaca (12h35 - 16h35 / + 1 heure de décalage horaire). Nous sommes accueillis par notre guide qui nous accompagnera tout au long du séjour et nous rejoignons directement, Nicosie, la capitale de l’île, et son plus bel hôtel, l’Hilton Nicosia*****, où nous passerons trois nuits. Nous nous y installons, puis nous retrouvons pour faire plus ample connaissance avec Pascal Chabot qui introduira le thème de notre voyage. Puis nous dînons à l’hôtel.

journée1 - Bruxelles - Larnaca

JOURNÉE 2

Nicosie

Ce matin, après un bon petit-déjeuner, nous partons à la découverte de Nicosie, côté sud et côté nord. Nicosie, ou Lefkosia, qui se trouve à peu près au centre de l'île, a une riche histoire qui remonte à l'âge du bronze. Aujourd'hui, elle mêle brillamment son passé historique et l'agitation d'une ville moderne. Le cœur de la ville, entouré de murailles vénitiennes du XVIème siècle, est parsemé de musées, églises anciennes et bâtiments médiévaux nous plongeant dans l’atmosphère du passé. La célèbre Porte de Famagouste protège toujours fièrement la vieille ville de la ville moderne. De là, nous nous dirigeons vers la cathédrale Saint-Jean l'Évangéliste et ses peintures murales des XIIIème et XVIIIème siècles représentant des scènes de la Bible et de la découverte du tombeau de SaintBarnabé à Salamine. Nous découvrons ensuite le côté cosmopolite de l’île de Chypre et de sa capitale en visitant le musée archéologique et sa fascinante collection d’antiquités et trésors chypriotes du néolithique à la période byzantine. Nous terminons la matinée dans le quartier populaire, traditionnel et piéton, de Laiki Geitonia où nous flânons un moment, avant d’y déjeuner. Après le déjeuner, nous traversons la frontière pour nous rendre dans la partie nord de Nicosie, où nous admirons la cathédrale Sainte-Sophie, où eut lieu le couronnement des Lusignan. Elle s'appelle aujourd'hui mosquée Selimiye, est la principale mosquée de l'état du nord de Chypre, et de nombreuses fêtes et rassemblements musulmans y sont organisés. Nous visitons ensuite Büyük Han, le plus grand caravansérail de l'île de Chypre. Cette auberge de style traditionnel, construite par les Ottomans en 1572, est considérée comme l'un des plus beaux bâtiments de l'île. Parmi les 67 pièces, celles de l'étage supérieur servaient à l'origine de logement aux voyageurs, et disposaient chacune d’un feu ouvert à cheminée octogonale. Au terme de celui-ci, nous repassons du côté sud de Nicosie, en traversant la ligne verte, ce mur divisant la ville en deux, et rejoignons notre hôtel, où nous disposons d’un moment de détente pour profiter de sa piscine, son spa, ses jardins, son bar, ... Et en fin d’aprèsmidi, Pascal Chabot nous convie à sa première conférence sur le thème « Philosopher sous le soleil. Naissances grecques de la pensée. », avant notre dîner au restaurant de l’hôtel.

journée2 - Nicosie

JOURNÉE 3

Salamine et Famagouste

Nous passons cette journée du côté nord (côté turc) de l’île de Chypre. Nous nous rendons sur sa côte orientale pour y visiter la cité de Salamine fondée (dans la mythologie grecque) par le troyen Teucros qui n’ayant pu venger son frère Ajax, fut exilé par son père et s’y installa. Nous y découvrons les vestiges les plus remarquables de l’île : les tombes royales qui témoignent de la richesse et de la splendeur de l’antique Salamine, les thermes monumentaux du IIIème siècle, le gymnasium et le théâtre. Nous rejoignons ensuite Famagouste, cité fondée au IIIème siècle av JC par Ptolémée II. Après le déjeuner, nous en visitons les remparts spectaculaires, hauts de 21 m, larges de 7 et longs de 3 km, puis la citadelle, cadre légendaire de "l’Othello" de Shakespeare, et dans la vieille ville, les vestiges du Palazzo del Proveditore, l’église Saint-Pierre et Saint-Paul et la cathédrale Saint-Nicolas, chef d’œuvre de l’architecture gothique également construit par les Lusignan entre 1294 et 1326, et aujourd’hui mosquée Lala Mustafa Pacha. En quittant Famagouste, nous longeons l'ancienne cité balnéaire de Varosha, qui aujourd’hui n'est plus qu'une vaste zone de bâtiments en ruine, symbole de la division de l'île. Autrefois haut lieu du tourisme international, Varosha est aujourd'hui une ville fantôme. Ses habitants, des chypriotes grecs, ont dû partir pour échapper à la guerre lors de l'invasion turque de 1974. Malgré une résolution de l'ONU, qui leur accorde le droit de retour, le gouvernement turc a maintenu Varosha fermée, un moyen de pression sur la question chypriote. De retour à notre hôtel à Nicosie, nous profitons d’un moment de détente avant d’y dîner.

journée3 - Salamine et Famagouste

JOURNÉE 4

Kakopetria et Kalopanayiotis

Ce matin nous quittons notre hôtel de Nicosie, pour nous diriger vers le massif du Troodos, la plus importante chaîne montagneuse de Chypre, dont le point culminant est le mont Olympe, qui culmine à 1.952 mètres d'altitude. Avec ses villages pittoresques cramponnés aux pentes découpées en terrasses, ses monastères, ses églises byzantines, et ses forêts de pins d’Alep, c’est l’une des régions les plus pittoresques de l’île. Neuf églises et un monastère du Troodos sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. Et c’est deux de ces églises que nous visitons ce matin. Tout d’abord, dans le village de Galata, l’église de Panagia Podithou. Appartenant jadis à un monastère, celle-ci fut érigée en 1502, financée par la donation de Dimitri de Coron, un officier grec au service du roi de Chypre, et de son épouse Hélène. Les fresques couvrant ses murs sont de style italo-byzantin, un style apparu sur l’île vers la fin du XVème siècle. Puis dans la vallée de Solea, non loin du village de Kakopetria, nous découvrons l’église Agios Nikolaos tis Stegis (Saint-Nicolas du Toit). Cette église cruciforme avec dôme, faisait autrefois partie d’un ensemble monastique, et tient son nom de sa toiture en bois à pans inclinés, construite afin de la protéger des intempéries. Entièrement décorée de fresques, du XIème au XVIIème siècle, elle est la seule église de monastère de ce type qui subsiste sur l’île, et comprend le plus important ensemble de peintures murales de cette période préservées à Chypre. A ce titre, elle est considérée comme une des églises byzantines les plus remarquables de l’île. C’est dans le village de Kakopetria que nous déjeunons, avant de partir à la découverte du charme de son vieux quartier, avec ses ruelles étroites et sinueuses, et ses maisons traditionnelles et leurs balcons en bois. Nous reprenons ensuite la route pour un autre pittoresque village du Troodos, Kalopanayiotis, et notre nouvel hôtel, Casale Panayiotis****. Particulièrement original, cet hôtel de montagne est un complexe de maisons traditionnelles disséminées dans le village, et qui allient luxe moderne et style traditionnel. Il dispose en outre d'un somptueux centre de spa où vous pourrez (en option) venir vous détendre en toute tranquillité (max 10 personnes par séance) ou bénéficier (en option) d’un des nombreux soins et massages proposés. Nous nous y installons, puis disposons immédiatement d’un moment pour, à notre guise, nous poser, flâner dans le village ou profiter des infrastructures de l’hôtel, avant de terminer la journée par un dîner dans le restaurant de l’hôtel.

journée4 - Kakopetria et Kalopanayiotis

JOURNÉE 5

Troodos

Nous débutons la journée par la visite du monastère Agios Ioannis Lampadistis, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, et situé juste en face du village de Kalopanayiotis, de l’autre côté de la vallée. Il possède trois églises byzantines qui abritent des fresques très bien conservées du IXème au XVème siècle. C’est en cet endroit inspirant que nous attend un nouveau moment Waouw : une belle rencontre ! Nous partons ensuite vers les sommets du massif du Troodos. Ce massif a été intégré au réseau des géoparcs de l’UNESCO en 2015, en raison de son patrimoine géologique unique, dérivé de la genèse et l’élévation particulières de la chaîne. Le Géoparc de Troodos qui s’étend sur 1147 km2 est le résultat d’une série de processus géologiques uniques et complexes qui a constitué l’île de Chypre comme un modèle géologique et l’un des complexes ophiolitiques (associations de roches magmatiques constituantes des croûte et lithosphère océanique) les mieux développés au monde pour les géoscientifiques. La chaîne a été formée à 8.000 mètres sous le niveau de la mer il y a 90 millions d’années, à la suite de la collision de la plaque eurasienne avec la plaque africaine. Ainsi, une montagne volcanique sous-marine a été créée, qui a progressivement émergé à la surface, sur une période de 50 millions d’années. Tous les groupes de roches ophiolitiques se trouvent à Troodos. C’est ce qui nous sera expliqué et montré au « Troodos Geopark Visitor Centre », hébergé dans une ancienne mine d’amiante, non loin du sommet du mont Olympe. Après cette visite, et un déjeuner en cours de route, nous attend une nouvelle surprise Waouw , la « Rose Factory » ! Pendant 70 ans, la famille Tsolakis a cultivé ses propres roses sur le flanc du village d’Agros. Et pas n’importe quel type de roses, les roses que les Chypriotes définiraient comme “parfumées” et parfois même “sauvages”. La Rose Damask ou “Rosa Damascena”, est le nom de la plante qu’on associe avec Agros depuis près de 100 ans déjà. Il y a environ un siècle, l’instituteur du village, a vu dans les buissons des roses de la région une nouvelle industrie qui pourrait peut-être aider économiquement les locaux. Sur sa propre initiative il créa une pépinière et appris à ses élèves tout le savoir nécessaire concernant la culture de cette plante. Débutant avec quelques rosiers, les connaissances de son professeur, un chaudron et beaucoup de passion, c’est en 1948 que Nicodemus Tsolakis a mis pied sur le marché national avec sa célèbre eau de rose Agros. Aujourd'hui, presque 70 ans et deux générations plus tard, à la « Rose Factory », c’est une abondance de produits dérivés de Rosa Damascena qui sont produits, tels que des chocolats, des bougies parfumées, de l’eau de rose, du thé, de la liqueur, de la confiture, de l’huile essentielle de rose, et toute une série de produits cosmétiques à base de celle-ci. Après cette découverte parfumée étonnante, nous reprenons notre route à travers les montagnes et retrouvons notre hôtel pour un nouveau moment de pause et détente à l’hôtel, au spa, dans le village, ou sur les sentiers entourant celui-ci ! Puis, en fin d’aprèsmidi, nous sommes attendus par Pascal Chabot pour sa deuxième conférence, intitulée « Habiter le monde, vivre le temps. », avant de dîner à l’hôtel.

journée5 - Troodos

JOURNÉE 6

Omodos et Kourion

Après le petit-déjeuner nous quittons notre hôtel, direction la côte sud de l’île. Dans la descente du Troodos, nous faisons halte dans le sympathique village d’Omodos, célèbre pour son vin, son spiritueux Zivania et sa dentelle faite main ainsi que pour le pain « arkatena ». Nous y visitons une boulangerie produisant ce pain, et le monastère de Timios Stavros (Sainte Croix) et ses anciennes icônes et sculptures de bois, puis disposons d’un moment pour y flâner à notre guise. Ensuite, nouveau moment Waouw : la présentation d’un plat typique d’une manière originale, suivie par sa dégustation et notre déjeuner. Nous poursuivons ensuite notre descente vers la côte, et nous arrêtons en bord de mer sur l’un des sites les plus spectaculaires de Chypre, pour la visite de l’antique cité-royaume de Kourion, et son magnifique théâtre gréco-romain donnant sur la mer Méditerranée. Pièce maîtresse du site, il fut construit au IIème siècle avant J-C et agrandi au IIème siècle après J-C. À l’est du théâtre se trouvent les vestiges d’une construction proéminente, la « Maison d’Eustolios », initialement une villa privée, qui fut convertie en un centre de loisirs au cours de la Période paléochrétienne. Ses vestiges consistent en quatre panneaux de belles mosaïques du Vème siècle ornant le sol de la salle centrale et en un complexe de thermes, construit sur un niveau plus élevé. D’autres mosaïques impressionnantes peuvent être contemplées dans la « Maison d’Achille » et la « Maison des Gladiateurs », tenant leurs noms respectifs des scènes qui y sont représentées. Nous logeons ensuite la côte vers l’ouest pour atteindre la ville balnéaire de Paphos où nous installons, en bord de mer, à l’hôtel Aquamare****. Après un bon moment de détente à la plage, à la piscine, au spa ou au bar, nous nous retrouvons au restaurant de l’hôtel pour notre dîner.

journée6 - Omodos et Kourion

JOURNÉE 7

Paphos

Ce matin nous partons à la découverte de Paphos, patrie d'Aphrodite, d'Adonis, de Dionysos et de chanceux mortels ! Centre culturel de premier plan de la Méditerranée, toute la ville est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Nous débutons par la visite des célèbres tombeaux des rois, qui sont en réalité des sépultures de hauts fonctionnaires et de membres de l’aristocratie, mais la taille et la splendeur de ces caveaux, certains décorés de colonnes doriques, conféra à ce site son nom majestueux. Quelques-uns des tombeaux reproduisent les habitations des vivants, avec les caveaux funéraires ouvrant sur un atrium avec péristyle. Nous continuons par l'église de Panayia Chrysopolitissa, construite au XIIIème siècle sur les ruines de la plus grande basilique byzantine primitive de l'île. Dans l'enceinte, on peut voir le pilier de Saint-Paul, où, selon tradition, le saint a été fouetté devant le gouverneur romain Sergius Paulus converti au christianisme. Le sol de la basilique était recouvert de mosaïques colorées, dont certaines sont encore conservées aujourd'hui. Nous admirons ensuite les fameuses mosaïques de l'époque romaine (IIIème siècle) réparties dans quatre maisons : la Maison d'Aion, la Maison de Dionysos, la Maison d'Orphée et la Maison de Thésée. Après le déjeuner, nous nous rendons à Yeroskipou, juste à l'extérieur de Paphos, où se dresse l'église Ayia Paraskevi, l'une des premières basiliques à voûte, pièce rare de l'architecture byzantine chypriote, dont les cinq dômes sont décorés de belles fresques. Puis, petit moment gourmand Waouw , à l’heure du goûter !!! De retour à notre hôtel, moment de détente pour profiter de la plage ou des infrastructures de l’hôtel, puis rendez-vous avec Pascal Chabot qui nous invite à sa troisième conférence, sur le thème « Qu’est-ce qu’être européen ? ». Et après une petite session de clôture de notre voyage, nous prenons notre dernier dîner à l’hôtel.

journée7 - Paphos

JOURNÉE 8

Paphos – Larnaca – Bruxelles

Après avoir bien profité à l’aise de notre dernière matinée sur l’île de Chypre, nous quittons notre hôtel en fin de matinée en direction de Larnaca. En cours de route, nous déjeunons avant de rejoindre l’aéroport de Larnaca, d’où notre vol Austrian Airlines décolle pour Vienne en fin d’après-midi (17h25 - 19h45 / -1 heure de décalage horaire). Après une brève escale à Vienne nous prenons en soirée le vol Brussels Airlines pour Bruxelles (21h40 - 23h25).

journée8 - Paphos – Larnaca – Bruxelles