Accueil Europe La Libre Zen en Crète, « La sagesse des mythes grecs » en compagnie de Pascale Seys

La Libre Zen en Crète, « La sagesse des mythes grecs » en compagnie de Pascale Seys

  • GRECE
  • Cnossos
  • Heraklion
  • Phaestos
  • Spinalonga
  • Aghios Nikolaos
  • Arkadi
  • La Canée

8 Jours / Du 17 juin 2023 au 24 juin 2023

Circuit

La Libre Zen

programme en PDF

Disponible

A partir de

2790€ p/p

La Crète, la plus grande île de Grèce, sur le côté sud de la mer Égée, est une « arche » à la beauté naturelle exceptionnelle, dotée d’une histoire et d’une civilisation méditerranéenne uniques ! « Celui qui met le pied sur cette île sent une force mystérieuse, chaude, pleine de bonté, se répandre dans ses veines, et son âme grandir », écrivait Nikos Kazantzakis, le grand écrivain et philosophe crétois dans son œuvre « Lettre au Greco ». Mystérieuse, chaleureuse, pure et généreuse, la Crète a une façon d’enchanter chaque visiteur. De séduire et captiver les sens par ses paysages impressionnants et majestueux, mais aussi par son esprit, son âme, son histoire et ses habitants.
Nous y serons accompagnés par Pascale Seys, philosophe, souvent présentée comme l’amie des « vieux Grecs », qui nous entretiendra tout au long du séjour, et au cœur des sites visités, sur le thème « La sagesse des mythes grecs ». Les mythes énoncent la complexité du réel sous la forme d’une vérité paradoxale. Racontent-ils ce qui est ? Ce qui n’est pas ? Ce qui pourrait être mais ne sera jamais ? Et d’ailleurs, le vieux philosophe crétois Epiménide n’affirmait-il pas que tous les Crétois sont des menteurs ? Peu importe. La meilleure question à poser aux mythes serait plutôt celleci : en quoi les récits sont-ils producteurs de sens, c’est-à-dire en quoi, en éclairant notre compréhension du monde et de l’humain, éveillent-ils nos imaginaires à penser et à vivre autrement

 


EN PARTENARIAT AVEC

Infos & réservations : Waouw Travel – Dominique Demey – 0475/75.70.77 ou info@waouwtravel.be

Votre conférencière : 

Pascale Seys – Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres (2022) de la République française, docteur en philosophie, Pascale Seys est professeur de philosophie générale, d’esthétique et de théorie des médias au Conservatoire Royal de Bruxelles, à l’école des arts visuels Saint-Luc (ESA) à Bruxelles et à la Faculté d’architecture (LOCI) de l’UCL. Engagée dans la vie culturelle, conférencière, journaliste et chroniqueuse, elle produit et présente sous le titre « La couleur des idées », de grands entretiens hebdomadaires radiophoniques consacrés aux arts et à la vie des idées sur Musiq3-RTBF.

Elle est l’auteure d’un essai sur Hippolyte Taine (L’Harmattan, 1999) et sur la poésie (Midis de la Poésie, 2019). Convaincue d’un lien intrinsèque entre l’association des idées et le rythme de la marche, elle a publié cinq recueils de philosophie vagabonde publiés aux Éditions Racine : « Et vous, qu’en pensez-vous ? » (2018), « Si tu vois tout en gris, déplace l’éléphant » (2019), « Le panache de l’escargot » (2020), « Connais-toi ! Toi-même ! » (2021) et « Le complexe du sphinx » (2022), ainsi qu’une nouvelle radiophonique « Le phosphore blanc » (2020).
Ses capsules philosophiques de 3 minutes, « Les Tics de l’actu », « Les Mythes de l’actu » et « Un p’tit Shoot de philo », se partagent dans le monde entier.

JOURNÉE 1

Bruxelles – Héraklion

En milieu d’après-midi, nous nous envolons avec Brussels Airlines depuis Bruxelles pour Héraklion (15h25 - 19h50 / + 1 heure de décalage horaire). Nous sommes accueillis par notre guide qui nous accompagnera tout au long du séjour et nous rejoignons directement notre hôtel dans le centre d’Héraklion, le Capsis Astoria Hotel****, où nous passerons trois nuits. Nous nous y installons, puis nous rendons dans une taverne locale pour notre premier dîner, au cours duquel nous faisons plus ample connaissance avec Pascale Seys qui introduira le thème de notre voyage.

journée1 - Bruxelles – Héraklion

JOURNÉE 2

Cnossos, Archanes et Héraklion

Ce matin, après un bon petit-déjeuner, nous partons à la découverte de Cnossos, le site archéologique le plus célèbre de l’île et ancienne capitale de la civilisation minoenne. Nous y visitons le Palais de Minos et le fameux labyrinthe du Minotaure, une belle occasion pour Pascale Seys de nous plonger dans la mythologie grecque, et de nous parler de ce labyrinthe comme métaphore de l’existence : Dédale, Icare, Ariane et le Minotaure. Nous rejoignons ensuite le pittoresque village d’Archanes dont nous admirons les maisons colorées le temps d’une promenade, avant d’y déjeuner. De retour à Héraklion, nous nous rendons au musée archéologique. Par sa dimension et son importance, il est le deuxième musée de Grèce et l’un des plus importants du monde au niveau antiquités grecques. Il présente la quasi-totalité des découvertes archéologiques faites en Crète. Nous terminons l’après-midi par une promenade et visite guidée de la ville d’Héraklion, capitale de la Crète, avant de disposer d’un moment de détente pour profiter de l’hôtel et de sa piscine. Le soir, nous dînons à l’hôtel.

journée2 - Cnossos, Archanes et Héraklion

JOURNÉE 3

Phaestos, Aghia Triada et Matala

Après le petit-déjeuner, nous prenons la direction du sud de l’île et de ses magnifiques paysages. Nous traversons la plaine de Messara, la plus grande et fertile région agricole de Crète, et visitons le site de Phaestos, le second plus grand palais minoen, où le Roi Radamanthos, frère de Minos, régna. Le site offre une vue panoramique sur la plaine de Messara, l’imposante montagne Ida et les montagnes Asteroussia qui s’étendent le long de la mer de Libye. Détruit par un séisme aux alentours de 1700 av. JC, il fut immédiatement reconstruit, avant d’être à nouveau rasé en 1450 av. JC. Un peu plus loin, c’est le site d’Aghia Triada, avec ses temples et ses maisons, qui nous attend. Nous poursuivons ensuite notre route jusqu’à Matala, l’antique port de Phaestos et de Gortyne sur la mer de Libye, où, selon la mythologie, Zeus, sous la forme d’un taureau, aborda les côtes de la Crète, portant la belle Europe sur son dos. Matala est célèbre aujourd’hui pour ses grottes troglodytiques, à l’origine un cimetière minoen, et habitations de fortune pour les hippies dans les années 70. Nous déjeunons dans une taverne de ce petit village de pêcheurs, et en fin de repas, Pascale Seys nous conte l’enlèvement d’Europe, princesse de Tyr, et l’union de Zeus et Europe à Gortyne sous le Platane « toujours vert ». Nous disposons ensuite d’un moment libre pour nous promener dans Matala, découvrir les fameuses grottes, et si nous le souhaitons nous baigner dans les eaux cristallines de la mer de Libye. Puis retour vers Heraklion et moment de détente à l’hôtel avant d’y dîner.

journée3 - Phaestos, Aghia Triada et Matala

JOURNÉE 4

Spinalonga, Elounda et Aghios Nikolaos

Ce matin nous quittons notre hôtel d’Héraklion, pour nous diriger vers l’est de l’île, et Elounda, où nous embarquons sur un petit bateau pour une traversée dans le golfe de Mirabello jusqu’à l’îlot de Spinalonga. Sur cet îlot rocheux, les Vénitiens construisirent en 1579, sur les ruines d’une acropole antique, une puissante forteresse permettant à l’artillerie de commander l’entrée du port. Le fort vénitien abrita de 1903 à 1957, une léproserie, la dernière en Europe. Le dernier et seul habitant fut un prêtre, qui y aurait vécu jusqu’en 1962. Au terme de la visite nous retraversons le golfe et déjeunons à Elounda, avant de bénéficier d’un moment pour profiter de l’atmosphère et de la beauté de ce village typiquement crétois, ou de sa plage, l’une des plus belles de l’île. Nous rejoignons ensuite la charmante ville d’Aghios Nikolaos, nichée au fond du golfe de Mirabello, que nous découvrons en compagnie de notre guide, avant de nous installer dans notre nouvel hôtel, le Santa Marina Unique Hotel****, idéalement situé en plein cœur de la ville. Après un moment de détente pour découvrir à notre guise l’hôtel et ses environs, nous dînons au restaurant de l’hôtel.

journée4 - Spinalonga, Elounda et Aghios Nikolaos

JOURNÉE 5

Plateau de Lassithi, Krasi, Domaine Vassilakis et Kritsa

Nous débutons la journée en montant au Plateau de Lassithi. Situé à plus de 850 mètres d’altitude et entourés par les hauteurs imposantes des montagnes et du mont Dikté, ce plateau est parsemé de villages traditionnels, certains avec une petite population, d’autres presque oubliés. Autrefois hérissé de quelques 7000 moulins à vent blancs qui servaient à irriguer les cultures potagères et les champs plantés de poiriers et pommiers, le plateau en compte encore quelques-uns aujourd’hui. Nous y faisons d’abord halte dans le village de Psychro, où nous descendons dans la fameuse grotte de Psychro, encore appelée grotte du Dikté, ou grotte de Zeus… car considérée comme le lieu de naissance de Zeus. En effet, selon Hésiode, Rhéa mit au monde Zeus dans une caverne du Mont Egée, près de Lyttos. Lors des fouilles à la fin du XIXème siècle, le site fut identifié comme celui décrit par Hésiode. C’est ensuite dans le pittoresque village de Krasi que nous nous arrêtons, pour en découvrir notamment sa place centrale, avec ses fontaines en pierre et son énorme platane vieux de 2400 ans. Krasi a été choisi par de nombreuses personnes d’esprit et de lettres comme lieu de villégiature, d’inspiration et de création. Nikos Kazantzakis, célèbre écrivain et philosophe crétois, auteur du roman « Alexis Zorba » (adapté au cinéma sous le titre « Zorba le Grec »), y a régulièrement séjourné. Nous déjeunons à Krasi, puis en fin de repas, Pascale Seys nous conte comment Zeus a été sauvé en Crète, et comment, plus tard, le dieu de l’Olympe accouchera deux fois : « par la tête et par la cuisse ». Nous reprenons ensuite la route vers la côte. Dans la vallée de Mirabello, nous faisons escale à Neapoli, pour y visiter le domaine oléicole de la famille Vassilakis. Depuis 1865, ce sont cinq générations de la famille qui y produisent une huile d'olive de qualité, dans le respect de la tradition. Après une dégustation de quelques huiles du domaine, nous terminons notre journée par la visite de Kritsa. Ce village de montagne, construit en amphithéâtre, est l’un des habitats les plus anciens de Crète et préserve, partiellement, encore de nos jours l’architecture de l’époque vénitienne. Et après un moment de détente, nous dînons à l’hôtel.

journée5 - Plateau de Lassithi, Krasi, Domaine Vassilakis et Kritsa

JOURNÉE 6

Arkadi, Réthymnon, Lac de Kournas, La Canée

Après le petit-déjeuner nous quittons notre hôtel d’Aghios Nikolaos, direction l’ouest de l’île en en longeant la côte nord. Notre premier arrêt dans cette traversée de l’île, est pour le monastère orthodoxe d’Arkadi, fief de la résistance et symbole du patriotisme crétois. En 1866, c’est là qu’un millier de personnes, des résistants et une majorité de femmes et d’enfants, se retranchèrent pour échapper à l’armée turque. Nous poursuivons par la découverte de la jolie ville de Réthymnon. Considérée comme la capitale artistique et intellectuelle de l’île durant l’époque vénitienne, elle a su garder de nos jours cette image de ville jeune, dynamique et ouverte. Ses quartiers historiques bien préservés voient se côtoyer les bâtisses vénitiennes aux caractéristiques de la Renaissance, et les minarets et maisons turques avec leurs balcons couverts, donnant un air oriental à la ville. Nous y déjeunons avant de nous promener dans la vieille ville en compagnie de notre guide. En milieu d’après-midi nous continuons notre route en direction de La Canée. En chemin, nous faisons un bref arrêt au Lac de Kournas, le seul lac naturel de Crète, pour y admirer la vue époustouflante. Arrivés à La Canée, nous nous installons dans notre nouvel hôtel, le Kydon The Heart City Hotel****, installé, comme son nom l’indique, en plein cœur de la charmante ville de La Canée. Après un moment libre pour découvrir à notre aise l’hôtel et ses environs, nous dînons au restaurant de l’hôtel.

journée6 - Arkadi, Réthymnon, Lac de Kournas, La Canée

JOURNÉE 7

Parc botanique, La Canée, presqu’île d’Akrotiri

Ce matin, moment nature, avec la visite du Parc botanique de Crète. En raison de la configuration du sol et du microclimat, ce parc abrite différents types d'arbres fruitiers du monde entier, des herbes médicinales indigènes, des épices aromatiques, des plantes ornementales et des vignobles qui attirent des animaux différents chaque saison. Quatre frères ont accompli un travail incroyable pour créer ce morceau d’Éden qui s’est développé en 2004 à partir des cendres d’un feu sauvage dévastateur. C’est dans ce lieu magique que Pascale Seys nous conte ensuite les mythes des premiers moments, et nous fait la lecture de la Théogonie d’Hésiode. De retour à La Canée, nous y déjeunons, avant de partir avec notre guide à la découverte de cette ancienne capitale de la Crète, aujourd’hui deuxième ville de l’île. La magie de La Canée ne réside pas seulement dans ses minarets, ses palais vénitiens, ou ses ruelles tortueuses. Cette ville a conservé une atmosphère d’un autre temps, et ses réminiscences du passé lui donnent un cachet tout particulier. On y voit encore des quartiers vénitiens, turcs et juifs, aux édifices bien conservés. Puis, petit tour en car de la presqu’île d’Akrotiri pour en admirer les magnifiques panoramas, avant le retour à l’hôtel et un temps pour profiter de celui-ci ou de la ville. Petit moment Waouw , à l’heure de l’apéro !!! Suivi de notre dernier dîner à l’hôtel.

journée7 - Parc botanique, La Canée, presqu’île d’Akrotiri

JOURNÉE 8

La Canée et Héraklion – Bruxelles

Après avoir bien profité à l’aise de notre dernière matinée en Crète, nous quittons notre hôtel en fin de matinée pour une dernière visite, celle du musée archéologique de La Canée. Dans le cadre superbement restauré de l’église vénitienne Agios Fragiskos (XVIème siècle), vouée à Saint-François, sa remarquable collection comprend nombre de trouvailles archéologiques faites dans l’ouest de l’île et allant du néolithique à l’époque romaine. C’est dans une taverne locale que nous déjeunons et profitons d’une dernière intervention de Pascale Seys, avant un dernier temps libre à La Canée. Et en fin d’aprèsmidi nous prenons la route de l’aéroport d’Héraklion, d’où notre vol Brussels Airlines décolle pour Bruxelles en cours de soirée (20h50 - 23h25 / -1 heure de décalage horaire).

journée8 - La Canée et Héraklion – Bruxelles